4 Mai 2018

En quoi gérer ses documents techniques permet la transmission du savoir ?

Pérennisation de la connaissance : En quoi gérer ses documents techniques permet la transmission du savoir ?

Aujourd’hui, nous entendons tous parler de la Smart Industry, de l’Usine du Futur ou encore de l’Industrie 4.0, conséquence de nombreuses évolutions organisationnelles que ce soit en termes de production ou de communication. Le tout numérique via la dématérialisation de la documentation en est l’un des aspects, et non des moindres puisque la digitalisation des données, et notamment des données techniques utiles à la bonne marche de l’Usine, devient un passage obligé pour l’amélioration de la productivité, de la sécurité et de la qualité.

Un meilleur accès pour une plus grande efficacité

 

Une documentation technique dématérialisée c’est un accès simplifié et une mise à disposition optimale de l’information.

Le premier point fort de la digitalisation est évidemment de libérer de l’espace de stockage réel au profit du virtuel : la documentation est classée, structurée pour faciliter la recherche de mots-clés par exemple, et elle est consultable sur des terminaux de type tablettes ou smartphones. Ainsi, cette documentation devient facile d’accès pour l’ensemble des intervenants. Que ce soit pour les manuels d’instructions, les fiches métiers, les procédures, et autres normes, tout est mis à disposition sans effort de recherche, et tout cela sur un seul et même support. Cela facilite également la tâche des techniciens de maintenance ou production avec des guides consultables en quelques clics. Fini les longues recherches dans une salle remplie de classeurs.

La Documentation Technique, support indispensable de la Maintenance

 

Avec l’émergence de nouvelles normes et les exigences de conformités, la documentation technique est devenue indispensable. Que ce soit dans l’industrie aéronautique, automobile agroalimentaire ou bien encore dans le secteur de la Santé, elle y trouve une place centrale afin d’aider l’opérateur lors de ses interventions : elle permet de traiter les urgences et de résoudre au plus vite les disfonctionnements qui peuvent avoir des conséquences extrêmement coûteuses. Sa consultation doit donc être facilitée, grâce à une architecture permettant de trouver la bonne information au bon moment, parmi la quantité de documents présent sur les serveurs.

 

 

 

La documentation technique, socle de la transmission du savoir

 

L’usine du futur, ce n’est pas uniquement investir dans les équipements et les procédés à la pointe du progrès afin de gagner en performance et donc en rentabilité ; c’est également être capable d’anticiper les départs des collaborateurs les plus expérimentés afin de faciliter l’intégration des nouveaux.

En effet, on constate bien souvent un fossé entre le savoir-faire de la personne qui part, et celui de son successeur. Ce déficit de compétences se réduit au fil du temps, mais il n’est pas rare que la période d’adaptation prenne des mois, voire des années, selon la complexité des installations.

Il est donc important de s’organiser afin de faciliter ce passage de témoin, et ainsi éviter que les connaissances ne s’échappent, au fil des départs.

Le numérique offre un large champ de possibilités afin de palier à ce déficit de savoir : élaboration de guides, standardisation des pratiques mais également élaboration de nouveaux supports d’aide à cette transmission comme les vidéos tutoriels, les photos, lien dynamique, etc.

Le digitale facilite ainsi le partage des connaissances et contribue à mieux répondre aux exigences accrues de sécurité, de conformité et de qualité.

Un autre point à ne pas négliger est l’amélioration du suivi des modifications. En effet, il est fréquent de trouver sur un site industriel plusieurs versions papier d’un même document, avec des modifications, ou annotations propres à chaque version, et donc une perte d’information pour la personne qui consulte un support plutôt qu’un autre. Le fait de mieux gérer cet aspect va éviter de travailler sur des versions caduques, avec tous les risques que cela peut engendrer. Ainsi la transmission du savoir est consolidée et permettra d’assurer une plus grande sécurité sur site.

 

Le service de maintenance doit prendre toute sa part dans la transformation numérique que connait l’industrie, c’est pourquoi investir dans un outil de gestion de documentation technique conçu pour supporter les techniciens et opérateurs sur le terrain devient un facteur de progrès et de compétitivité indéniable.

Articles similaires

Pourquoi un outil de gestion de patrimoine immobilier

Aujourd’hui le gestionnaire de patrimoine immobilier que cela soit dans le public ou le privé est confronté à un ensemble de problématiques complexes et diverses.

 

Elles sont principalement de trois ordres : économiques, réglementaires et opérationnels.

 

 

2019 promet d’être une année intense pour le BIM !

Le BIM devient au fil des jours un élément central des échanges entre professionnels, avec l’intention affichée de prendre en compte le cycle de vie d’un bâtiment à toutes les étapes :

  • Lors de sa conception
  • Lors de sa construction
  • Lors de son exploitation.

 

Nul doute concernant l’implication du BIM dans ces deux premières étapes au vu des nombreux projets mettant en œuvre une maquette numérique. Par contre, il subsiste sans aucun doute un véritable champ d’exploration concernant le BIM Exploitation et les outils qui y seront dédiés.

Gestion de projets installateurs electriques

Installateurs électriques : 3 leviers indispensables pour rentabiliser vos projets et développer vos marges

Pour regagner en efficacité et en compétitivité, il existe plusieurs leviers sur lesquels les structures d’études peuvent agir. L’optimisation des processus et des méthodes de travail (qui se préfigurent avec l’arrivée progressive des méthodes BIM) vont permettre aux professionnels de réaliser des projets plus rentables, s’ils anticipent leur transition dès maintenant.

http://www.algotech-informatique.com/fr/techmanager

Pérennisation de la connaissance :En quoi gérer ses documents techniques permet la transmission du savoir ?

Aujourd’hui, nous entendons tous parler de la Smart Industry, de l’Usine du Futur ou encore de l’Industrie 4.0, conséquence de nombreuses évolutions organisationnelles que ce soit en termes de production ou de communication. Le tout numérique via la dématérialisation de la documentation en est l’un des aspects, et non des moindres puisque la digitalisation des données, et notamment des données techniques utiles à la bonne marche de l’Usine, devient un passage obligé pour l’amélioration de la productivité, de la sécurité et de la qualité.

outil de GED technique

L’outil de GED Technique : nécessairement centré utilisateur

Le futur du numérique ne peut se faire qu'en mettant les utilisateurs, ou mieux encore, les individus, au centre de ses considérations. Quel est l’intérêt de développer des outils trop complexes à utiliser par l’ensemble des équipes ? La GED Technique se développe, et des outils comme Tech’Manager par Algo’tech permettent une utilisation simplifiée pour répondre aux mieux à vos challenges d’aujourd’hui et de demain.

GED technique

Top chrono : comment détecter et résoudre rapidement les défaillances avec la GED technique ?

Lors d’un arrêt, l’activité est en danger. L’équipe de maintenance a alors un temps limité pour relancer le fonctionnement de l’installation ou de l’équipement, au risque de compromettre de bon déroulement des opérations.

Association apogée

Journée d’échanges APOGÉE 2017

Conscient du développement extraordinaire du BIM et de la maquette numérique, et partant du constat que 75 % de la chaîne de valeur d’un bâtiment est enregistrée après la réception des ouvrages, le groupe de travail BIM GEM d’APOGÉE s’est fixé comme objectifs, dès sa création, d’analyser toutes les interrelations entre la maquette numérique et la Gestion, l’Exploitation et la Maintenance.

gestion des surfaces immobilières

Connaissance et gestion des surfaces immobilières publiques

Ayant développé une nouvelle politique immobilière qui permet une stratégie d’entretien et d’exploitation cohérente du patrimoine, l’État cherche à valoriser ses biens au maximum. Si le patrimoine de l’État s’élève aujourd’hui à plus de 100 milliards d’euros, la politique publique a pour objectif de revaloriser l’ensemble à plus de 161 milliards d’euros.

exploitation de la maquette BIM

ArchiData, exploitation de la maquette BIM : 3 bénéfices immédiats pour vous

ArchiData est une plateforme en ligne d’aide à la décision pour la gestion du patrimoine immobilier, qui repose sur des données techniques. Multifonction, ArchiData peut s’intégrer aux systèmes de gestion dont vous disposez déjà : ERP, IWMS, GMAO, etc. Vous archivez vos plans, et optimisez vos données grâce à différents modules comme des outils de gestion des espaces, de gestion des équipements ou des occupations tout ceci de manière compatible avec l’exploitation de la maquette BIM.

Recent comments

Laissez un commentaire

Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.

Add comment